[Défi du mois n°3] Les interprétations

J’en ai souffert de ma lenteur. Elle dérange. J’étais « Deux d’tension ». J’adorais passer mon temps à rêvasser une fois les exercices en classe rapidement terminés. Mes petits camarades se moquaient souvent de moi alors je me forçais à faire le pitre avec mon copain Antonio pour montrer un peu plus de vie. Même en sport, j’étais mou. Je transportais ma lenteur comme un fardeau si lourd à porter.

Lire la suite

[Défi du mois n°2] Les interprétations

Ce jour-là fut un accomplissement ; un moment gravé en moi qui immortalisera à jamais mon miracle HUNKAAR. Afin de t’en rendre compte, je t’invite à prendre un peu de temps pour rendre visite au Jean-Emmanuel de 2012, et raconte lui un moment fort de 2022 avec l’intention de le toucher et ainsi lui donner l’enthousiasme nécessaire pour ne jamais lâcher. Il ne te reste ensuite qu’à lui déposer une clé secrète et faire confiance à l’univers pour la lui transmettre. C’est une manière de se dire je t’aime au passé.

Je commence et ce sera à toi de prendre le relais pour le nous de 2012. La clé que j’aimerais t’envoyer depuis 2032 s’appelle « Forrest » de Soprano.

Lire la suite

[Défi du mois n°1] Les interprétations

Simple petit terrien dans un corps à émotions, je suis. Le laisser vivre et exister pleinement est ma philosophie.

J’ai redécouvert durant ma psychothérapie toute la panoplie émotionnelle de mon corps. J’ai commencé d’abord par la colère. Et j’ai fini par le dégoût. Toutefois, apprendre à vivre une tristesse sur le moment, sans l’enfouir d’abord par pur instinct de protection, reste une première pour moi que j’ai pu immortaliser grâce à ce premier défi du mois HUNKAAR.

Heureuse conséquence : pleurer ma tristesse sur l’instant m’a permis de mieux embrasser la joie qui tapait à la porte derrière.

Lire la suite