[Défi du mois n°11] Les interprétations

L'ombre et la lumière

Aurore et Jean-Emmanuel

Nous avons besoin de plus de temps pour laisser s’exprimer pleinement notre interprétation de “l’ombre et la lumière”. Chacun à notre manière, nous y avons mis tout notre coeur mais il a manqué cette petite flamme qui s’illumine au fond pour nous rendre fier de nos participations.

Pour nous, et peut-être pour vous aussi qui vivez ces défis du mois depuis chez vous, l’exploration de ce merveilleux thème continuera en parallèle des autres défis du mois à venir et nous vous tiendrons au courant dès que nous aurons publié ici nos interprétations.

Au cours de ses explorations Jean-Emmanuel a joué avec une intelligence artificielle du nom de DALL-E. Il ne s’agit pas de son interprétation, mais juste d’un partage sur le thème de l’ombre et la lumière.

DALL-E - l'ombre et la lumière

Sylvaine

« L’ombre ET la lumière »

Dès la lecture du sujet ce défi me fit fristouiller ! Je sentis en moi quelque chose qui tombait à pic !

Le travail qui s’annonçait avec ELYVO c’était ça !

Je me demandais donc :

Qu’est-ce que l’ombre ? Qu’est-ce que la lumière ?

Les deux sont-ils opposés ou peuvent-ils cohabiter ?

L’un peut-il exister sans l’autre ? L’ombre n’est-elle pas ce qui met en valeur la lumière à moins que ce ne soit l’inverse ?

Y-a-t-il quelque chose entre l’ombre et la lumière ?

Que représente l’ombre pour moi et pourquoi ? Que représente la lumière pour moi et pourquoi ? Peut-il y avoir du bonheur dans l’ombre et de la tristesse dans la lumière ?

L’un peut-il m’aider à grandir pour aller dans l’autre ou est-ce que grandir c’est pouvoir naviguer entre les deux ?

L’ombre est un cadeau lors d’une canicule ! La lumière peut être une calamité si j’ai mal aux yeux.

Je peux me cacher dans l’ombre mais il peut aussi se cacher quelque chose dans l’ombre qui me terrifie.

La lumière est-elle celle du soleil ou celle de la spiritualité ?

Et la spiritualité accepte-t-elle l’ombre ?

La spiritualité n’est-ce pas justement de partir de l’ombre en sommeil pour aller vers la lumière de l’éveil ?

L’ombre n’existe que s’il y a de la lumière pour la projeter et la lumière elle n’a pas d’ombre. On ne peut pas enfermer la lumière, la lumière se diffuse partout ou presque puisqu’elle génère l’ombre. Mais l’ombre à l’intérieur de moi est-elle là parce qu’il y a de la lumière pour la faire exister ?

Et cette lumière d’où vient-elle ?

L’être de lumière à l’intérieur de moi qui rayonne qui vibre qui me réchauffe et me soutient n’efface en rien l’ombre qui y cohabite mais semble plutôt lui donner un sens. Un chapitre non négligeable de moi et de mon histoire.

Espérer n’être que lumière n’est-ce pas juste impossible ou irréaliste ? Est-ce seulement un objectif sain à avoir ?

L’être humaine que je suis ne trouve-t-elle pas son équilibre justement en composant avec les deux ?

Aujourd’hui je SUIS dans la lumière mais j’ai vécu la plus grande partie de ma vie dans l’ombre obscure et c’est en allant explorer cette ombre obscure qu’a jailli la lumière en moi. Du coup l’ombre est-elle l’incubateur de la lumière ?

27 ans sans toucher un pinceau et en 1 mois :

Elvina

Dis moi Dh́a, tu veux bien décrire ton dessin ?
 
Signaling “Oui”.

Le signe infini représente Elvina.

Le cercle autour c’est moi, Dh́a.

Le “libre” est la lumière. C’est le jour où je suis arrivée dans la vie d’Elvina. Elvina est la lumière le jour où elle est arrivée à Street hypnose. La lumière est le jour où j’ai fait mon premier passage dans la vie d’Elvina, le jour où le formateur a ouvert la porte et nous a offert le droit de VIVRE.

Le “dort” est l’ombre. C’est le temps que nous avons passé dans l’ombre, le temps que nous avons passé loin d’Elvina. Le nous représente toutes les parties qui nous lient à Elvina.

Le cercle plus petit est le reste de nous, les parties qui nous composent et qui sont sous ma protection.
 
Le mot amour représente le lien qui nous unis, Elvina, les autres parties et moi, Dh́a.
 
Dh́a as-tu autre chose à ajouter pour finir d’expliquer ton dessin ?
 
Signaling “Oui”.
 
Je suis la lumière. Je te remercie de nous avoir laissé entrer.
 
Évidemment ça n’a pas été aussi rapide d’écrire tout ça ! Je n’ai rien changé à ce qu’elle a écrit mais j’ai ajouté des majuscules et de la ponctuation en faisant un point avec elle.
C’est notre première participation à un défi et j’ai trouvé cette expérience formidable alors je voulais vous dire un grand Merci à vous deux.

Soazig

Laisser un commentaire