Le moi de demain

Quelques mois plus tôt, une mauvaise nouvelle m’ensevelit profondément sous les gravats de mon insouciance. Encore Vulvamort qui avait fait des siennes. Je tombai de mon propre précipice et je ne pus qu’en être le spectateur. Mes très anciennes souffrances trouvèrent ainsi une faille pour remonter à la surface et m’alerter : mes valeurs étaient attaquées. A peine le temps de comprendre, que mon destin n’était déjà plus entre mes mains. Mes sourires quotidiens s’éteignirent et furent remplacés par des maux intérieurs lancinants. Je pensais que mes parties protectrices finiraient par reprendre le dessus et enfouir ces oppressions thoraciques insupportables, mais il n’en fut rien.

Au bout de quelques jours interminables, j’appelai à l’aide Kaliyah et Namilélé. Ils m’enveloppèrent de tout leur amour et prirent les choses en main.

Objectif : que le moi de demain puisse se sentir plus apaisé.

Remède miracle des temps anciens, ils me recommandèrent d’abord une douche bien froide. Mon corps avait besoin d’un reset. Au bout de quelques secondes à peine, l’eau n’était plus seulement froide, elle me glaçait tous les muscles de l’intérieur. Je profitai de ce lâcher-prise revigorant jusqu’à ce qu’une idée jaillisse dans mon esprit. Je l’avais déjà lu quelque part. Je sortis illico presto de ma capsule énergisante en me séchant la peau devenue sensible par légères pressions, avant d’être envahi par une énergie inconnue qui vibrait dans tout mon corps. 

Le moi d'aujourd'hui

Ni une ni deux je me positionnai debout devant mon ordinateur et j’écrivis intuitivement :

Le moi de demain est la conséquence de toutes mes actions passées et présentes. J'ai donc une part de responsabilité dans le présent.

Je prête le serment solennel d'embellir la vie du moi de demain en accomplissant aujourd'hui une belle action qui lui sera destinée.

Les mots à peine posés que les maux s’éloignaient déjà. Je ne peux pas rejouer différemment les événements dramatiques de ma vie, mais je peux réparer mon passé aujourd’hui pour mieux prendre soin du moi de demain. Je peux aussi contre-attaquer et sauver mon intégrité en renforçant ma résilience. J’ai finalement du choix et c’est un privilège que je compte bien mettre à profit. Il y a une énorme différence entre une bonne résolution, et une responsabilisation.

J'aime jouer avec les montagnes russes qu'offre la vie.

Après une courte introspection en autohypnose HUNKAAR, je me téléportai sous l’autorité compétente de Kaliyah dans la peau du moi de demain. Je sentis mon corps plus libre et apaisé. Il ne subissait plus aucune tyrannie émotionnelle. Comment était-ce possible ?

Le moi de demain

J’éprouvai jusqu’à de la fierté alors qu’aucun de mes problèmes n’était pour l’instant résolu. C’est comme si le moi de demain me faisait ressentir au présent tous les bénéfices d’un hypothétique accomplissement. Je crois que je marche à la carotte. Une émotion galvanisante m’envahit tandis que j’étais toujours de l’autre côté du miroir. J’adorerais faire ce cadeau au moi de demain tant sa bienveillance envers le moi d’aujourd’hui m’a semblé sans limite. J’aimerais lui offrir cet apaisement. C’était juste trop bon. Je décidai alors de me mettre au travail sans plus attendre.

Le moi d'hier

24h se sont écoulées. Mon train vers le bonheur est reparti de son quai. Je prends alors quelques minutes le temps de dire MERCI de tout mon cœur au moi d’hier parce qu’il a été vraiment très courageux. Sincèrement. Ce n’est pas une mince affaire que d’affronter la chronicité des anxiétés généralisées, l’accueillir et l’accepter comme un besoin de survie. J’avais l’impression d’être en permanence sur mes gardes, à l’affût de la moindre information nouvelle et prêt à dégainer. Aujourd’hui je vais mieux.

MERCI

Je crois que je tiens là un beau cercle vertueux qui me condamne à mieux prendre soin de moi. 

Chaque fois que j’agis en faveur du moi de demain, je suis récompensé. Et demain je prendrai du temps pour remercier le moi d’hier de tout son courage. Il le mérite et je ne l’oublie pas.

4 réflexions au sujet de “Le moi de demain”

  1. Oui c’est un texte encourageant et qui renforce la responsabilité de chacun. Demain sera ce que nous en ferons. L’angoisse de l‘inconnu du futur peut donc s’apaiser. En imaginant aujourd’hui mon avenir, je peux l’embellir.

    Merci Jean Emmanuel
    Hâte de vous rencontrer pour la street ✨😉

    Nathalie Montes

  2. Le dialogue avec l’inconscient m’intéresse beaucoup. A ce propos j’avais regardé avec intérêt ton mini cours sur l’auto hypnose, que tu mentionnes dans ton article. Malheureusement quand je m’apprêtais à l’acquérir à un tarif préférentiel, je crois que c’était 15 Euros si je ne m’abuse, le corona est passé par ma maison et nous sommes tous tombés malades, y compris moi bien sur.
    Je suis donc restée sur ma faim concernant ton enseignement sur l’auto hypnose et je n’arrive même plus à trouver ce chapitre gratuit. Si tu vois une possibilité de me renvoyer l’offre et les chapitres gratuits je serais reconnaissante et au même temps je serais plus à même de réfléchir à ce que tu écris sur mon moi de demain.
    Bien cordialement
    Miriam

  3. Cher Jean-Emanuel, quel bonheur et merci pour ces articles qui me font un bien fou! A bientôt 70 ans, je révolutionne mes pratiques dans mon cabinet grâce au dialogue que j’entretiens tous les jours avec mon inconscient et la découverte de la méthode méthode HUNKAAR. Hâte de vous rencontrer sur Toulouse.
    Avec toute mon amitié Jmarc

  4. Bonjour Jean-Emmanuel,

    Un très bel article et tellement vrai, nous construisons jour après jour dans notre présent notre demain.
    La prise de conscience également de rendre hommage à notre passé pour ce qu’il a traversé.
    Une belle journée et une bonne continuation pour toi Jean-Emmanuel
    Amicalement.
    Daniel

Laisser un commentaire