L'hypnose qui donne la parole à l'inconscient

Présentation des lieux

P
Hunkaar, c’est un institut de formation d’hypnose médicale, paramédicale et thérapeutique localisé à Toulouse, d’une part ; et un centre pluridisciplinaire d’accompagnement thérapeutique, d’autre part. Julie et moi-même sommes persuadés que l’hypnose est une porte d’entrée spectaculaire vers le chemin du mieux-être, et qu’il existe des pratiques très complémentaires qu’il serait absurde d’ignorer. Le lieu se devait de servir tous ces buts.

Le projet d’investir dans des locaux a vu le jour officiellement à partir du moment où une banque a enfin dit « oui » à mon projet. Je ne souhaitais pas être locataire permanent, sachant que je pouvais très bien continuer à louer périodiquement des salles d’hôtel dans Toulouse pour chacune de mes formations, comme cela fonctionnait très bien jusque-là. Il s’agissait pour moi d’obtenir un réel « chez-moi professionnel » afin de pouvoir y développer tous mes futurs projets sereinement, sans contrainte technique ou humaine. Mon petit T2 personnel de 36m² était un petit peu limite pour accueillir une quinzaine de stagiaires, vous comprenez. Encore que, l’expérience mériterait d’être tentée, juste pour le fun.

trouver le lieu

Acheter un logement suffisamment grand (> 100m²), dans le centre-ville de Toulouse, et respectant les normes ERP (établissement recevant du public), a finalement été mission impossible. Tous les logements dans l’ancien ne respectaient pas les normes d’accessibilité pour handicapés, et les copropriétés se refusaient à entreprendre les moindres travaux, ces normes n’étant obligatoires que pour les professionnels et non les particuliers.

J’ai ensuite élargi mes recherches à l’extérieur de Toulouse. Et pour le même prix, je découvris la possibilité d’acheter un très beau terrain et de faire construire une belle maison. Cependant, aussi appétissante l’idée d’avoir une grande maison fût-elle, il manquait cruellement d’une proximité avec des transports en commun. Mes stagiaires viennent de toute la France, de la Belgique et de la Suisse, souvent par train ou par avion, et je ne pouvais pas me résoudre à ce choix.

Finalement, je tombais début 2017 sur un projet de construction, sur plan, de deux immeubles livrés en décembre de la même année, chemin de la salade Ponsan, à Rangueil. Tous les programmes immobiliers neufs n’ont d’autre choix que de respecter les normes d’accessibilité handicap et PMR. Tout proche de la faculté de médecine de Toulouse, et à moins de cinq minutes en voiture de l’hôpital de Rangueil, position hautement stratégique pour le développement de nos projets médicaux, l’appartement se situe au milieu de deux métros, à une dizaine de minutes de marche de chacun d’entre-eux. Mieux encore, un bus venant du centre-ville s’arrête au pied de la résidence.

L’emplacement me semblait être un bon compromis, à défaut d’être situé en plein centre-ville. Et pour finir de me convaincre, un complexe sportif avec piscine et terrains de tennis se situant à deux pas permet de trouver des places de parking gratuites quasi systématiquement, sans compter tous les parkings, gratuits eux-aussi, disponibles dans les rues perpendiculaires.

C’est un appartement T5, situé au 3e et dernier étage, avec une terrasse gigantesque faisant le tour de l’appartement.

La vue extérieure est plutôt agréable et sans vis-à-vis, jugez-en par vous-même.

.Hunkaar-vue-toulouse

hunkaar-vue-derriere

Construire un projet ambitieux et maîtrisé

A la fois je souhaitais voir grand, et en même temps il était crucial de bien calculer d’avance la dimension de ce projet afin de le pérenniser.

Au terme des travaux d’aménagement (prévu fin avril 2018), nous mettrons en location 3 cabinets (de 12 à 16m²) destinés à des praticiens de tous horizons, ainsi qu’une salle de formation de 40m² les semaines où nous ne l’utiliserons pas pour nos propres formations. Le tout fournit avec les parties communes habituelles : une belle salle d’attente et deux toilettes. Julie et moi-même nous partagerons la dernière salle faisant office de bureau administratif, avec un petit coin aménagé spécifiquement pour nos activités thérapeutiques respectives.

Aménager l’intérieur

Ce n’est pas le tout d’acheter un appartement. Encore faut-il ensuite l’aménager correctement. Je ne souhaitais pas investir dans un mobilier Ikea, tout le monde étant déjà bien conditionné à ce genre de décoration. Je voulais un appartement qui invite nos inconscients à s’exprimer plus librement. J’ai donc fait appel à une architecte d’intérieure, Stéphanie Chambourg, avec qui le feeling est immédiatement passé. Nous lui avons donné carte blanche afin qu’elle transforme quatre murs blancs en un lieu hors du commun laissant exprimer tout l’amour que nous souhaitions transmettre aux personnes qui oseraient franchir la porte d’entrée.

Tout fut pris en compte pour satisfaire nos clients ainsi que nos futurs partenaires. Les cloisons présentes initialement ont toutes été démolies et remplacées par des cloisons acoustiques de haute qualité afin que chaque praticien puisse créer « une bulle » avec ses clients sans être gêné par ses confrères. Les portes bas de gamme, elles-aussi, laissent place à des portes plus isolantes.

Dans la salle de formation, tous vos sens seront mis en éveil, votre curiosité attisée, et votre corps bercé dès l’entrée dans cet antre. Un mélange haut en couleur, des odeurs naturelles et accueillantes émanant des murs et du sol, des variateurs de lumières pour un confort des yeux optimal, une climatisation pour les grandes chaleurs et un système sonore jaillissant des quatre coins, n’en sont qu’un bref aperçu. Chouchouter tous nos futurs stagiaires à travers une atmosphère unique n’a pas de prix.

Les plans 3D ne sont que des ébauches, non représentatives de l’aboutissement final, tant au niveau des objets que des couleurs. Ils servent juste à laisser émerger des projections plus précises dans l’imaginaire. Nous avons, à côté de cela, l’ensemble de la liste de shopping pour y voir plus clair, mais ça, c’est encore secret 😀

Vous serez parmi les premiers au courant dès l’achèvement des travaux. J’ai prévu de vous prendre un certain nombre de photos, voire même de faire appel à un professionnel pour y tourner une « visite virtuelle » en vidéo afin d’enrichir le site petit à petit.

Ci-dessus, un petit aperçu avec une vue plongeante sur la terrasse, où l’on retrouvera un bar lumineux et des assises originales et modernes pour profiter du soleil toulousain (et non, ce n’est pas un mythe, il fait toujours beau à Toulouse voyons !). J’ai volontairement pris le plan sur lequel on en voit le moins possible, afin de ne pas gâcher la surprise, tout en aiguisant quand même votre curiosité. Stéphanie, dans son projet complet, nous a concocté un dossier de 50 pages avec un soucis du détail chaque fois justifié. Bluffant !

On aperçoit également sur le plan les trois salles qui sont à pourvoir, à gauche. Elles seront aménagées ultérieurement, aux goûts des praticiens qui investiront les lieux. Nous sommes d’ailleurs toujours à la recherche de partenaires, les précédentes offres ne s’étant pas concrétisées en raison de projets professionnels ne pouvant pas attendre début mai. N’hésitez pas à en parler autour de vous si vous pensez connaître LA personne à qui ce projet conviendrait. Nous recherchons notamment des praticiens « du corps » comme des masseurs, des ostéopathes, etc.

Lancer l’activité

J‘ai depuis quelques années déjà une activité thérapeutique régulière, à raison d’un à deux rendez-vous par jour. Je me refuse à plus de rendez-vous quotidiens, privilégiant la régularité et le qualitatif au quantitatif, sachant que cela ne représente qu’une toute petite partie de mon activité.

Julie, quand à elle, est arrivée sur Toulouse début novembre et reconstruit petit à petit une clientèle et un réseau. Elle proposait déjà de nombreuses consultations thérapeutiques sur Dijon et sa région, en plus de son activité de formatrice auprès de la croix-rouge, alors ce n’est qu’une question de temps avant que son planning soit encore plus chargé que le mien.

Nous avons envoyé un e-mail à l’ensemble de notre newsletter afin de prévenir du lancement de nos formations en hypnose médicale, paramédicale et thérapeutiques. Nous proposons des modules en deux jours, à thème, comme « hypnose & douleurs » ou encore « hypnose & addictions ». Mais, surtout, nous avons créé une formation complète à orientation thérapeutique, sur 28 jours, avec 6 modules espacés chacun d’un mois et demi environ pour toutes celles et ceux souhaitant apprendre, ou se perfectionner, dans l’accompagnement thérapeutique par l’hypnose.

Mais j’ai une mauvaise nouvelle… Afin de pouvoir chouchouter chacun d’entre vous, nous avons choisi de nous limiter à des groupes de 14 personnes. Nous avons, vers la mi-février, timidement ouvert une première session en septembre 2018, et nous voilà quelques semaines plus tard avec 4 sessions entières déjà complètes. Oui, vous avez bien lu, l’institut est encore en travaux, que nos formations sont déjà pleines jusqu’à l’horizon 2020. J’ai encore du mal à réaliser… Et j’en ressors aussi heureux qu’étonné.

Tous les acomptes de réservation n’ayant pas encore été reçu, vous pouvez toujours vous positionner sur liste d’attente, en cas de désistement. N’hésitez pas à nous contacter le plus rapidement possible.

Un prochain article sera destiné à vous présenter toutes NOS formations plus dans le détail, alors ne vous égarez pas trop 😉

A propos de l'auteur

Jean-Emmanuel
L'hypnose qui donne la parole à l'inconscient

Articles récents

>